Contenu

#EtéVigilant - Prévention des noyades : le préfet de Vaucluse appelle à la vigilance

 

Avignon, le 22 juillet 2021

Chaque année, en France, 1000 personnes décèdent par noyade. Les noyades sont la première cause de décès par accident de la vie courante chez les moins de 25 ans. Et quand on n’en meurt pas, la noyade peut laisser de graves séquelles.

Pour lutter contre ces accidents, le Gouvernement a initié, dès 2019, un dispositif de lutte contre les noyades et le déploiement du programme « Aisance aquatique » sous l’impulsion de Roxana Maracineanu, ministre déléguée chargée des Sports et première Championne du Monde de la natation française.

Le plan « Aisance aquatique » vise à favoriser l’apprentissage de la natation, dès la maternelle. Les 4-6 ans peuvent ainsi acquérir les fondamentaux leur permettant d’évoluer dans l’eau en toute sécurité. Au-delà de l’aspect sécuritaire, ce plan garantit une meilleure efficacité de l’apprentissage ultérieur de la natation. Il est complémentaire aux cycles traditionnels d’apprentissage de la natation scolaire et au programme « J’apprends à nager » destiné aux 6-12 ans, dont le budget a été doublé en 2019 (3 millions d’euros) pour financer partout en France des cours de natation pendant les vacances scolaires, le week-end ou lors des temps périscolaires. Pour compléter ce dispositif, le ministère des Sports a réalisé une série de 7 tutoriels. Ces vidéos didactiques de 2 minutes chacune, à destination des familles, sont réalisées en piscine. Elles permettent aux parents de transmettre à leur(s) enfant(s) les acquis de base pour se familiariser au milieu aquatique et être plus en sécurité dans l’eau. Le plan s’accompagne également d’une politique de développement et de rénovation des piscines, notamment les bassins d’apprentissage dans les territoires les moins équipés. Plus de 47 millions d’euros ont été investis depuis 2019 dans des équipements (piscines, bassins d’apprentissage, bassins mobiles), en priorité dans les quartiers prioritaires de la ville (QPV) et dans les zones rurales.

Alors que la chaleur s’est installée, il est crucial de rappeler les messages de prévention et de sensibiliser les enfants et les parents. Le ministère de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports engage ainsi une campagne de communication massive pour diffuser des messages de prévention pendant l’été. Le kit complet de communication est disponible sur sports.gouv.fr/preventiondesnoyades (rubrique : info site, outils de communication).

En Vaucluse, entre le 1er juillet et 13 juillet 2021, 5 noyades accidentelles sont à déplorer dont 1 mortelle.

Le Préfet de Vaucluse rappelle la nécessité d’adopter les bons comportements aux abords d’un point d’eau pour un #étévigilant.

Si la baignade comporte des risques, les noyades sont pour la plupart évitables. Il est indispensable d’appliquer les bons réflexes pour prévenir les risques :

  • entrez dans l’eau progressivement surtout après une exposition prolongée au soleil afin d’éviter un choc thermique, voire une hydrocution ;
  • tenez compte de votre condition physique et état de santé ;
  • ne consommez pas d’alcool avant ou pendant la baignade ;
  • choisissez une baignade surveillée par un maître-nageur et respectez les zones de surveillance ;
  • ne quittez jamais vos enfants des yeux et ne les laissez jamais seuls dans l’eau ;
  • équipez vos enfants de brassards adaptés à leur taille ;
  • face à une personne en détresse, appelez les secours : 18 Pompiers ; 15 SAMU ; 112 N° d’urgence européen ; 114 N° pour les personnes sourdes et malentendantes ;
  • La liste des lieux de baignade autorisés en Vaucluse est disponible sur le site des services de l’État en Vaucluse.

Dans le contexte actuel, il est également primoridial de respecter les consignes liées au COVID-19 (respect des gestes barrières et de la distanciation sociale).

 
 

Documents associés :