Menace terroriste - le plan «Vigipirate»

Suite à l’attentat de Moscou survenu le 22 mars 2024, Gabriel Attal, Premier ministre, a décidé de rehausser la posture du plan Vigipirate sur l’ensemble du territoire national au niveau « Urgence attentat ».

Un Conseil de défense et de sécurité nationale a été réuni à l’Elysée par le président de la République, le soir du 24 mars. Compte tenu de la revendication de l’attentat par l’État islamique et des menaces qui pèsent sur le pays, le Gouvernement a décidé de rehausser la posture Vigipirate à son niveau le plus élevé : urgence attentat.

Le plan Vigipirate est un outil central du dispositif français de lutte contre le terrorisme. Il associe toutes les parties prenantes, l’État, les collectivités territoriales, les opérateurs publics et privés ainsi que les citoyens, à une attitude de vigilance, de prévention et de protection.

Plus d'informations sur le plan Vigipirate https://www.gouvernement.fr/risques/le-plan-vigipirate

Les mesures supplémentaires de protection correspondent à un élargissement et un renforcement des dispositifs actuels.
Si vous êtes témoin d’un événement suspect, en ligne ou non, ou si vous détenez une information importante pour les autorités, adressez-vous directement aux services de police et de gendarmerie en composant le 17 ou le 112.

A lire dans cette rubrique