Le plan ORSEC, gestion de crise

Contenu

Le COD, un instrument de gestion de crise à disposition du Préfet

 

Certains événements ayant un impact sur le déroulement de la vie quotidienne des Vauclusiens (épisode neigeux, inondations, Tour de France...) peuvent impliquer des mesures de coordination et de direction renforcées des acteurs du plan ORSEC (Organisation de la Réponse de Securité Civile). Dès lors, le préfet de département peut être amené à activer le Centre Opérationnel Départemental (COD).

Qu’est-ce-que le COD ? Localisé en Préfecture (cf. photos), il constitue un outil à la disposition du Préfet pour gérer une crise : le Directeur des Opération de Secours (DOS) s’entoure alors de tous les acteurs de sécurité civile nécessaires, en fonction de la situation : sapeurs-pompiers, services de l’Etat, gendarmerie, police nationale, conseil général... Il s’agit de suivre, de cerner au mieux la situation afin de prendre les décisions adéquates. La remontée et l’échange d’informations entre acteurs facilite cette prise de décisions. L’objectif : mettre en oeuvre une conduite stratégique de crise, juqu’au retour à la normale.

jpg - 11.6 ko
Le COD à Avignon

Comment fonctionne le COD ? Il est organisé en différents espaces qui permettent coordination, analyse, direction, information ou encore expertise :
- une salle de situation permet à l’ensemble des acteurs d’avoir une vision générale de l’événement en cours. C’est dans cette salle que le DOS réunit les services présents pour faire des points de situation ou pour participer à des conférences téléphoniques interdépartementales ;
- onze cellules de liaisons sont prévues pour accueillir les différents acteurs de sécurité civile ; elles sont prééquipées en moyens de liaison permanents avec leurs centres opérationnels respectifs ;
- une salle de décision, une cellule de transmissions, une salle de repos et un secrétariat.

Divers outils sont à disposition : une main courante, une cartographie informatisée, un tableau de situation indiquant le bilan général et les moyens mobilisés, etc.

jpg - 12.6 ko
Point de situation en COD

Depuis son aménagement en 2008 à la préfecture, site Chabran, il a été activé 23 fois : 7 fois pour faire face à des événements particuliers (inondations, épisodes neigeux, passage du Tour de France,...) et 16 fois lors d’exercices de sécurité civile.