Contenu

Renforcement des contrôles routiers en Vaucluse

 

Depuis le 31 juillet, six accidents mortels ont été déplorés en Vaucluse, occasionnant sept victimes, dont quatre jeunes de moins de 22 ans.

 

Les chiffres de l’accidentalité repartent ainsi à la hausse en comparaison avec ceux qui avaient été enregistrés en 2015 : 23 personnes tuées au 29 août 2016, soit une hausse de 53% par rapport aux chiffres de 2015 à la même période.

Le constat est d’autant plus alarmant que dans la majorité des cas, les accidents mortels enregistrés cette année sont dus à des défaillances dans le comportement des automobilistes : perte de contrôle du véhicule, vitesse excessive, non respect des règles de priorité, alcoolémie, utilisation de distracteurs (communications téléphoniques, jeux et applications pour smartphones), etc.

A l’occasion d’un contrôle routier opéré à Vedène par le Groupement de gendarmerie départementale de Vaucluse le 19 août dernier, Martin CHASLUS, sous-préfet chargé de la sécurité routière, a rappelé que, plus que jamais, la sécurité routière reste une priorité fondamentale pour le préfet de Vaucluse.

Les automobilistes ont ainsi été informés que des contrôles seraient réalisés quotidiennement par les policiers et les gendarmes sur les routes du département, et qu’au cours des prochaines semaines, des opérations seront effectuées chaque jour par trois brigades de gendarmerie spécialisées, ainsi que dans chacune des circonscriptions de police (Avignon, Carpentras, Orange et Cavaillon), sous de multiples formes (fixe ou mobile, visible ou dissimulée, etc).

Par ailleurs, les sanctions administratives (suspensions et annulations de permis de conduire), dont la sévérité a déjà été renforcée, seront appliquées systématiquement.




Ainsi, le 26 août dernier, lors d’un des derniers week-ends de vacances, chargés en termes de circulation routière, un contrôle a été effectué à Orange par les effectifs de la police nationale, relayé par un reportage diffusé sur France 2 le jour même.

Autre illustration de ces contrôles ciblés, l’Unité Ordre public et Sécurité Routière (UOPSR) de la Direction Départementale de la Sécurité Publique a procédé à deux opérations anti « run » les nuits des samedi 19 et 26 août dernier. À l’aide du véhicule Contrôle Sanction Automatisé (CSA) banalisé, en statique et en circulation, il s’agissait d’empêcher certains automobilistes de se livrer à des courses-poursuite non autorisées et qui ont lieu sur la voie publique.

Les opérations menées dans le secteur situé sur la RN7, entre Bompas et l’avenue Pierre Sémard ont permis de contrôler entre 600 et 700 véhicules à chaque fois, avec un peu moins d’un véhicule sur deux en infraction.

Une opération de contrôle coordonné est également programmée le 3 septembre à Avignon ; elle mobilisera l’Escadron Motocycliste de Gendarmerie, la Police Nationale ainsi que la Police Municipale de la commune d’Avignon et sera renforcée de 12 motocyclistes CRS de l’unité motocycliste zonale sud.