Contenu

Prise de fonctions de la sous-préfète de l’arrondissement d’Apt

 

Madame Christine HACQUES, nouvelle sous-préfète de l’arrondissement d’Apt, nommée par décret publié le 15 août dernier, a officiellement pris ses fonctions ce lundi 31/08 par un traditionnel dépôt de gerbe au Monument aux Morts de la Ville d’Apt.

La cérémonie s’est déroulée dans le strict respect du protocole sanitaire, avec port du masque et distanciation physique requis pour la trentaine de conviés, réunis ensuite sur la place Gabriel Peri pour entendre les premiers mots officiels de Christine HACQUES.

Sous-préfète d’Yssingeaux (Haute-Loire) depuis 2016, Christine HACQUES arrive à Apt où elle succède à Dominique CONCA qui a fait valoir ses droits à la retraite. Cette haut-fonctionnaire est riche d’une carrière marquée par des engagements à l’international et une forte implication dans le domaine culturel. Originaire de Grenoble, Christine Hacques a effectué une partie de ses études à Lyon puis à San Francisco. Docteur ès sciences politiques, elle a travaillé durant dix années au ministère de l’Ecologie, en région Provence-Alpes-Côte-d’Azur puis en Rhône-Alpes, pour la protection des sites remarquables de montagne.

En 2002, elle est missionnée en Afrique du Sud pour apporter son savoir-faire sur les plans de gestion socio-économique de parcs nationaux. En 2004, Christine Hacques intervient en Ardèche pour permettre l’inscription de la grotte ornée Chauvet-Pont d’Arc au patrimoine mondial de l’Unesco. Nommée en 2009 à la Ville de Valence comme directrice générale adjointe des services à la population, cette administratrice territoriale, formée à l’Institut National des Etudes Territoriales, rejoint ensuite le Conseil départemental de l’Ardèche en tant que directrice de la culture pendant quelques mois, avant d’être promue directrice générale adjointe des services en charge des « territoires » pendant quatre ans.

Christine HACQUES a fait part de son engagement à être aux côtés des élus, acteurs associatifs et chefs d’entreprises de l’arrondissement d’Apt, pour accompagner la nécessaire mobilisation face à la crise sanitaire. Elle a indiqué qu’elle serait particulièrement attentive aux enjeux de développement économique et d’emploi, dans le respect des nécessaires équilibres avec la préservation de la qualité des espaces naturels et bâtis, qui sont une caractéristique essentielle de ce territoire.