Contenu

Le service civique : redonner la priorité à la jeunesse

 

Créé par la loi du 10 mars 2010, le service civique s’inscrit dans une politique qui vise à favoriser l’engagement citoyen et l’autonomie des jeunes. En 7 ans, près de 200 000 jeunes ont déjà effectué un service civique. Depuis que le service civique est devenu universel en 2015, tout jeune de moins de 25 ans peut s’engager pour faire l’expérience du vivre ensemble, de la citoyenneté et de l’intérêt général. Il est élargi à 30 ans pour les jeunes en situation de handicap.

Le Service Civique, c’est quoi ?

Le service civique est un engagement volontaire au service de l’intérêt général, ouvert à tous les jeunes de 16-25 ans, sans condition de diplôme : seuls comptent le savoir être et la motivation. Indemnisé à hauteur de 580 € par mois, il peut être exercé auprès de services de l’État, collectivités territoriales (mairies, départements, régions,) d’associations, d’établissements publics (musées, collèges, lycées) sur une période de 6 à 12 mois en France, à l’étranger et pour une durée de mission d’au moins 24h par semaine. « Le service civique, c’est du gagnant-gagnant : pour les jeunes et les sociétés qui les engagent », a indiqué Patrick KANNER, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports. Il a pour ambition première d’offrir aux jeunes l’opportunité de s’engager, de donner de son temps à la collectivité et aux autres. Il représente également la possibilité de vivre une expérience formatrice et valorisante en proposant un choix parmi de nombreuses missions dans des domaines très divers : culture et loisirs, développement international et action humanitaire, éducation pour tous, citoyenneté, intervention d’urgence en cas de crise, santé, solidarité, sport et environnement. Il a enfin pour objectif de renforcer la cohésion nationale et la mixité sociale.

D’après une étude IFOP en 2016, 89 % des volontaires se sont sentis utiles aux autres et à la société, ils sont animés par des valeurs de tolérance (93%), bienveillance (93%), d’engagement et solidarité (90%).


La charte des valeurs


Rédigée à l’issue d’un atelier de travail d’un groupe d’une trentaine de jeunes volontaires en service civique en février 2011, la charte des valeurs du service civique s’articule autour de 11 axes :

  1. Diversité et mixité
  2. Solidarité-Équité-Lien Social
  3. Évolution-Tremplin
  4. Épanouissement-Enrichissement
  5. Respect-Ecoute-Partage
  6. Volonté-Initiative
  7. Mémoire-Valorisation
  8. Universalité-Citoyenneté-Fierté
  9. Visibilité-Autodétermination
  10. Réciprocité-Soutien Mutuel-Sens
  11. Engagement-Confiance

Ces valeurs inscrites dans la charte permettent de se réapproprier les trois fondamentaux républicains « liberté, égalité, fraternité » et contribuent à leur effectivité en leur donnant du sens.


« Merci aux volontaires », un film pour remercier ceux qui s’engagent chaque jour au service des autres



Pour 83 % des volontaires, le service civique a amélioré l’image des jeunes. Afin de les remercier de leur action et de montrer la diversité des missions et des bénéfices apportés dans tous les domaines d’action de la société, un court métrage de 6 minutes « Merci aux volontaires » a été réalisé. Il donne la parole à tous les bénéficiaires des actions, comme les salariés ou les personnes âgées. Pour découvrir ce court métrage, rendez-vous sur le site du Service Civique.



Un macaron pour les 10 0000 organismes agréés


Les associations, services de l’État, établissements publics et collectivités territoriales, permettent d’assurer des missions de qualité et sont un relais essentiel des valeurs d’engagement, de service et de vivre ensemble que promeut le service civique. C’est dans ce contexte que le macaron « Engagé avec le service civique » sera déployé dans tout le territoire afin que ces organismes deviennent des ambassadeurs ayant pour rôle de développer la visibilité du service civique sur le terrain.

Ce projet s’accompagnera en 2017 de travaux complémentaires autour des axes suivants :

  • Un meilleur accompagnement au déploiement du service civique,
  • Application des droits des volontaires acquis grâce à la loi sur l’égalité et la citoyenneté,
  • Une gouvernance locale pour animer au plus près des jeunes la communauté du service civique.


Le Service Civique dans le Vaucluse


725 volontaires étaient en mission dans le Vaucluse en 2016. La Direction Départementale de la Cohésion Sociale (DDCS) du Vaucluse accompagne le développement du dispositif et en assure le contrôle. Elle est également chargée d’agréer les organismes qui proposent des missions, c’est-à-dire vérifier la capacité de l’organisme à accueillir dans de bonnes conditions les volontaires et s’assurer que les missions proposées ne fassent pas concurrence à l’emploi.

La préfecture de Vaucluse, acteur essentiel dans le développement du service civique, a recruté 4 jeunes volontaires, ayant vocation à améliorer l’accueil des publics au sein de la préfecture en facilitant les démarches des personnes en difficulté : personnes âgées, femmes enceintes, personnes ne maîtrisant pas ou peu la langue française.

Issu d’un Master Gestion de catastrophe naturelle, Arnaud, 23 ans, a souhaité entrer immédiatement dans la vie active après l’obtention de son diplôme, dans un domaine lié avec ses études. Depuis 4 mois, il est volontaire à la préfecture de Vaucluse au sein du service interministériel de défense et de protection civile. Il a pour rôle notamment d’assurer l’alerte, l’information, la protection et le soutien de la population au regard des risques à travers l’élaboration de plan communal de sauvegarde. C’est une expérience très enrichissante avec une réelle formation qui valorisera ses démarches dans la recherche d’un emploi.