Contenu

Le service civique

 


Le Service Civique est un engagement volontaire au service de l’intérêt général pour tous les jeunes de 16 à 25 ans. Il peut s’effectuer sur une période de 6 à 12 mois, en France ou à l’Etranger pour une mission d’au moins 24 h par semaine. Il est indemnisée 573 €* net par mois.
Pour la plupart des missions, seuls comptent les savoirs-être et la motivation. 
Le Service Civique, c’est la possibilité de vivre de nouvelles expériences et de vous ouvrir à d’autres horizons en effectuant une mission au service de la collectivité.
C’est également l’opportunité de développer ou d’acquérir de nouvelles compétences.
Le Service Civique peut être effectué dans 9 grands domaines : culture et loisirs, développement international et action humanitaire, éducation pour tous, environnement, intervention d’urgence en cas de crise, mémoire et citoyenneté, santé, solidarité, sport.
*467,34 € net par mois pris en charge par l’État, complétés au minimum à hauteur de 106,31 € net par mois par l’organisme d’accueil.
Cette indemnité peut être majorée de 106,50 € net par mois sur critères sociaux.

Qu’est-ce que le Service Civique ?

Le Service Civique s’adresse aux jeunes de 16 à 25 ans ;

il s’agit :
- d’un engagement volontaire d’une durée de 6 à 12 mois ;

- pour l’accomplissement d’une mission d’intérêt général dans un des neuf domaines d’interventions reconnus prioritaires pour la Nation : solidarité, santé, éducation pour tous, culture et loisirs, sport, environnement, mémoire et citoyenneté, développement international et action humanitaire, intervention d’urgence ;

- donnant lieu au versement d’une indemnité prise en charge par l’État, et d’un soutien complémentaire, en nature ou argent, pris en charge par l’organisme d’accueil ;

- ouvrant droit à un régime complet de protection sociale financé par l’État ;

- pouvant être effectué auprès d’organismes à but non lucratif ou de personnes morales de droit public, en France ou à l’étranger.

Quels sont les objectifs du Service Civique ?

L‘objectif du Service Civique est à la fois de mobiliser la jeunesse face à l’ampleur de nos défis sociaux et environnementaux, et de proposer aux jeunes de 16 à 25 ans un nouveau cadre d’engagement, dans lequel ils pourront murir, gagner en confiance en eux, en compétences, et prendre le temps de réfléchir à leur propre avenir, tant citoyen que professionnel.

Il a également pour objectif d’être une étape de vie au cours de laquelle des jeunes de toutes origines sociales et culturelles pourront se côtoyer et prendre conscience de la diversité de notre société.

Qu’est-ce qu’une mission de Service Civique ?

Une mission de Service Civique c’est :

- Un engagement volontaire au service de l’intérêt général : les volontaires doivent être mobilisés sur des missions utiles à la société, permettant de répondre aux besoins de la population et des territoires. Dans le même temps, le Service Civique doit constituer pour les volontaires une étape d’apprentissage de la citoyenneté et de développement personnel ;

- Une mission complémentaire de l’action des salariés, des stagiaires et des bénévoles : les volontaires en Service Civique doivent intervenir en complément de l’action des salariés, agents, stagiaires, et/ou bénévoles de l’organisme au sein duquel ils effectuent leur mission sans s’y substituer ;

- Une mission accessible à tous les jeunes : les missions proposées dans le cadre du Service Civique ne peuvent pas exclure a priori les jeunes n’ayant pas de diplôme ou qualification ; des pré-requis en termes de formation, de compétences particulières, d’expériences professionnelles ou bénévoles préalables ne peuvent être exigés. Ce sont les savoirs-être et la motivation qui doivent prévaloir ;

- Une mission permettant de vivre une expérience de mixité sociale : le Service Civique doit permettre aux volontaires d’effectuer une mission dans un environnement différent de celui où ils évoluent habituellement, au contact de publics et d’autres volontaires issus d’horizons diversifiés.

Quelles tâches peuvent être confiées aux volontaires au cours d’une mission de Service Civique ?

Les volontaires en Service Civique doivent intervenir en complément de l’action des salariés, agents, stagiaires, et/ou bénévoles de l’organisme au sein de laquelle ils effectuent leur mission sans s’y substituer.

Ainsi, les missions de Service Civique doivent permettre d’expérimenter ou de développer de nouveaux projets au service de la population, de démultiplier l’impact d’actions existantes en touchant davantage de bénéficiaires, ou de renforcer la qualité du service déjà rendu par les salariés, agents, stagiaires et/ou bénévoles à la population.

A ce titre :
- le volontaire ne peut être indispensable au fonctionnement courant de l’organisme ; la mission confiée au volontaire doit s’inscrire dans un cadre d’action distinct des activités quotidiennes de l’organisme qui l’accueille. Il ne peut donc pas être confié à des volontaires des missions d’administration générale, de direction ou de coordination technique, qui sont normalement exercées par des permanents, salariés ou bénévoles ;

- le volontaire ne doit pas exercer de tâches administratives et logistiques liées au fonctionnement courant de l’organisme (secrétariat, standard, gestion de l’informatique ou des ressources humaines, etc.). Les taches administratives et logistiques réalisées par le volontaire ne doivent l’être qu’au seul service de la mission qui lui est confiée, dans le cadre du projet spécifique auquel il participe ou qu’il a initié.

En 2013, 30 000 jeunes seront concernés par le Service Civique.

Le dispositif est très souple et prend en compte les besoins et les attentes des jeunes : Le Service Civique peut être accompli sous différentes formes et dans différents organismes d’accueil en France ou à l’étranger, au sein d’une collectivité locale, d’une association ou d’une fondation, pour s’investir dans des actions de proximité. L’engagement de Service Civique donne lieu au versement d’une indemnité prise en charge par l’État.

Vous êtes responsable d’une association, d’une collectivité locale ou d’un établissement public, vous pouvez accueillir un volontaire.

Un agrément est requis pour accueillir des personnes volontaires en Service Civique.
L’agrément est délivré par l’Agence du Service Civique au niveau national ou ses délégués territoriaux au vu de la nature des missions proposées et de la capacité de l’organisme d’accueil à prendre en charge les volontaires.

Comment obtenir un agrément ?

- téléchargez Le dossier de demande d’agrément au titre de l’engagement de Service Civique sur le site www.service-civique.gouv.fr

La Direction Départementale de la Cohésion Sociale se tient à la disposition des organismes susceptibles d’accueillir des jeunes en service civique. Elle est également chargée de l’instruction technique des dossiers de demande d’agrément des propositions de mission que vous seriez en mesure de formuler.

Services de l’État en Vaucluse
Direction départementale de la Cohésion Sociale
84905 AVIGNON Cedex 09

tel : 04 88 17 86 68

fax : 04 88 17 86 99

 

Le site national du Service Civique :
http://www.service-civique.gouv.fr/

Documents utiles :
Définir une mission de Service Civique
Pour vous aider à concevoir une mission de Service Civique, nous avons élaboré un document utile : Le référentiel des missions (sur le site du service civique : http://service-civique.gouv.fr)

Demander l’agrément de Service Civique
Pour accueillir des volontaires de 16 à 25 ans en engagement de Service Civique, vous devez compléter le dossier de demande d’agrément au titre de l’engagement de Service Civique (sur le site du service civique : http://service-civique.gouv.fr)

Service Civique - Des jeunes s’engagent au sein de votre commune, de votre intercommunalité (sur le site du service civique : http://service-civique.gouv.fr)

Volontaires en Service Civique - Guide à destination des organismes d’accueil (sur le site du service civique : http://service-civique.gouv.fr)

 
 

Documents associés :