Contenu

La sous-préfète d’Apt dirige une opération coordonnée de contrôle de la chasse dans le massif du Luberon

 

Le 6 janvier 2016, Hélène GERONIMI, sous-préfète d’Apt, a coordonné plusieurs contrôles des opérations de chasse dans le massif du Luberon.

La population de sangliers est particulièrement prolifique en Vaucluse, les femelles ayant désormais deux portées par an. L’activité des sociétés de chasse du Massif du Luberon est donc essentielle à la régulation de cette espèce, et à la limitation des dégâts qu’elle occasionne.

Afin de s’assurer de la régularité des opérations de chasse, pour garantir avant tout la sécurité des chasseurs, une quinzaine d’agents des services de la Gendarmerie nationale, de l’Office national des forêts (ONF) et de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS), répartis en 5 équipes de contrôle, ont été mobilisés lors de ce contrôle coordonné.

L’opération s’est déroulée sur le territoire de 13 communes : Vitrolles en Luberon, La Motte d’Aigues, Peypin d’Aigues, St Martin de Castillon, Cabrières d’Aigues, Castellet, Auribeau, Cucuron, Vaugines, Lourmarin, Bonnieux, Ménerbes et Lacoste.

51 chasseurs et 38 véhicules ont été contrôlés. Aucune infraction relative à l’action de chasse n’a été relevée. 7 procédures ont été dressées pour des infractions à la circulation et au stationnement sur des routes de forêt interdites à la circulation dans le massif du Luberon.