Actualités du préfet de Vaucluse

Contenu

La participation citoyenne au service de la sécurité du quartier

 

Instaurés à titre expérimental en 2007 sous le terme de « voisins vigilants », les protocoles de participation citoyenne ont été étendus en 2011. Ils consistent à faire participer les acteurs locaux et la population à la sécurité de leur environnement, avec l’appui et le contrôle de l’État.

Leur but ? lutter préventivement contre la délinquance de proximité et plus particulièrement contre les cambriolages, qui alimentent en grande partie le sentiment d’insécurité. Les quartiers résidentiels des petites villes sont une cible privilégiée des cambrioleurs.

Ainsi, la commune de l’Isle-sur-la-Sorgue a connu une progression de 26 % des cambriolages (126 faits en 2016 contre 100 en 2015). Cette augmentation concerne plus particulièrement les résidences principales et les locaux d’activité professionnelle ou associative.

C’est dans ce contexte que Bernard GONZALEZ a signé le « Protocole Participation Citoyenne » avec Pierre GONZALVEZ, maire de l’Isle-sur-la-Sorgue et Salvador MUNOZ, Lieutenant-Colonel, Commandant du groupement de gendarmerie de Vaucluse le mercredi 31 août 2016.
Ce Protocole a vocation à dissuader les cambrioleurs par une veille permanente assurée par plusieurs habitants référents d’un quartier ou d’une rue qui informent la gendarmerie de tout événement suspect signalé par un riverain.

Le quartier de Saint-Jean a été choisi comme quartier pilote de la participation citoyenne dans la commune de l’Isle-sur-la-Sorgue.

Ce dispositif accroît l’efficacité de la lutte contre la délinquance. Parce qu’il renforce le contact et les échanges au sein du quartier concerné, il participe également au renforcement du lien social entre les habitants.
Il complète les outils existants tels que la vidéo-protection, les opérations « tranquillité vacances » ou « tranquillité seniors ».
16 protocoles ont déjà été formalisés dans le Vaucluse et 3 sont en cours de finalisation, dont celui de l’Isle-sur-la-Sorgue.