Contenu

L’alerte et les secours

 




L’alerte

En raison du caractère diffus et non localisable a priori du risque TMD, il n’existe pas de signal d’alerte spécifique. En cas d’accident l’alerte serait donnée par les ensembles mobiles d’alerte (services de secours et de police dépêchés sur place) et relayée par les médias locaux.


La planification et la coordination des secours

(SDIS 84)

Selon le mode de transport considéré, seraient mis en place :

  • les Plans de Surveillance et d’Intervention (PSI) par les exploitants de canalisations, d’autoroutes concédées, etc.,
  • les Plans d’Urgence Interne (PUI) et Plan d’Intervention et de Secours (PIS) par la SNCF, ce dernier validé par les services d’incendie et de secours,
  • la convention « Transaid » , signée entre le ministère de l’Intérieur et l’Union des Industries Chimiques (UIC), pour apporter aux autorités responsables des secours aide, expertise et assistance technique spécialisée lors d’accidents de TMD,
  • la disposition ORSEC (mise en œuvre par le préfet) qui intègre des dispositions spécifiques telles que :
    • les dispositions spécifiques ORSEC TMD,
    • le Plan Particulier d’Intervention (PPI),
  • le Plan Communal de Sauvegarde (PCS), déclenché par le ou les maires des communes concernées.