Contenu

Emploi

 

Mercredi 17 mai, Bernard GONZALEZ, préfet de Vaucluse, s’est rendu dans l’agence Joly Jean de Pôle Emploi, au 15 rue Madame de Sévigné, à Avignon.
Il y a été accueilli par Marc ZAMPOLINI, directeur départemental de Pôle Emploi, et par Jean-Louis PEIGNIEN, directeur de l’agence Joly Jean.

Cette visite a été l’occasion de présenter au préfet les missions et l’activité de cette agence, qui existe depuis le 10 février 2017, et qui compte 93 personnes.

Sont en particulier gérés :

  • l’accueil, l’information, l’inscription, l’accompagnement et le placement des demandeurs d’emploi ;
  • le versement des allocations aux demandeurs d’emploi indemnisés ;
  • la prospection du marché du travail et la collecte des offres d’emploi ;
  • l’aide et le conseil aux entreprises dans leurs recrutements ;
  • la mise en relation entre les demandeurs d’emploi et les entreprises.

En décembre 2016, 9 321 demandeurs d’emploi de catégorie A étaient inscrits à l’agence Joly Jean. 735 entreprises font confiance à l’agence pour leurs recrutements, parmi lesquelles Métro, TCRA, l’hôpital d’Avignon, Agis, O2, …

Au 4è trimestre 2016, les résultats de l’agence étaient bons : 64% des demandeurs d’emploi se sont déclarés satisfaits ou très satisfaits de l’accompagnement de leur conseiller et 77% des entreprises du traitement de leur dernière opération de recrutement.

Lors de sa visite, Bernard GONZALEZ a également pu voir la démonstration de l’offre de service digitale de Pôle Emploi auprès des entreprises et des demandeurs d’emploi. Il a pu échanger avec des chefs d’entreprises qui confient leurs recrutements à Pôle Emploi et sont régulièrement accueillis sur ce site.
Bernard GONZALEZ s’est également entretenu avec les responsables d’agence sur la modernisation et les changements accomplis pour assurer un meilleur accueil et une plus grande réactivité pour satisfaire les usagers. Cette nouvelle organisation privilégie l’accueil sur rendez-vous avec un conseiller personnel que chaque demandeur d’emploi peut directement solliciter par mail.

Dans son bilan, l’agence souligne le top 3 des secteurs qui recrutent :

  • services à la personne et à la collectivité ;
  • hôtellerie-restauration tourisme loisirs et animation
  • transport et logistique.

Pour l’ensemble du département, pour mémoire, au 3è trimestre 2016 (source Insee), le taux de chômage était de 12,9% pour le Vaucluse, 11,3% pour la région PACA, et de 10% pour la France métropolitaine (enquête INSEE).
Fin mars 2017, le département compte 39 070 demandeurs d’emploi de catégorie A inscrits en fin de mois à Pôle Emploi (sans aucune activité), soit une baisse de 0,5% par rapport à fin décembre 2016 (-200 demandeurs d’emploi). le nombre de demandeurs d’emploi de catégories A, B, C (sans activité ou en activité réduite) s’établit quant à lui à 60260, en baisse de 0,2% par rapport à fin décembre 2016 (-110 demandeurs d’emploi).

En termes de besoin de main d’œuvre, une enquête est parue (www.bmo.pole-emploi.org) pour la région PACA. Le nombre d’intentions d’embauche progresse dans tous les départements sur un an. Le Vaucluse et les Bouches-du-Rhône connaissent la hausse la plus forte (+18%). Deux tiers des projets de recrutement se concentrent dans le secteur des services. Les employeurs envisagent le plus souvent de recruter dans la perspective d’un surcroît d’activité. La part des emplois durables parmi les intentions d’embauche se stabilise.

LES PROJETS DE RECRUTEMENT PAR TERRITOIRE

Le Vaucluse est le premier département en termes de progression des propositions de recrutement sur un an (+18%). Les intentions d’embauche y ont une répartition proche de celle de la région PACA : 51% dans les structures de petite taille, 30% dans celles de moyenne taille et 19% dans celles de grande taille.
Les établissements de services (47% des projets de recrutement) et ceux de l’agriculture et de l’industrie agroalimentaire (31%) sont les premiers contributeurs de recrutement du département. L’industrie regroupe 2% des intentions d’embauche, la construction 4% et le commerce 16%.
Les viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs, les agriculteurs salariés, ouvriers agricoles et les serveurs de café, de restaurants, représentent les 3 métiers les plus recherchés en 2017 au sein du Vaucluse. 58% des intentions d’embauche sont liées à une activité saisonnière (46% pour la région), essentiellement liées à l’agriculture, puis au tourisme.
38% des projets d’embauche sont jugés difficiles par les employeurs, avec comme principales sources de difficulté les profils inadéquats des candidats et leur pénurie pour certains métiers. Les solutions les plus souvent utilisées pour y remédier sont le recours à Pôle Emploi et à d’autres intermédiaires spécialisés, ainsi que la formation de candidats externes à l’établissement.


Retour au sommaire de la lettre de l’État - mai 2017

 
 

Documents associés :

  • > - 24.4 ko - 31/05/2017
  • > - 63.4 ko - 31/05/2017