Contenu

Coupure anti-feu dans le Petit Luberon

 

Le plan départemental de protection des forêts contre l’incendie, approuvé par le préfet fin 2008 pour une période de 7 ans, prévoit l’élaboration dans les massifs forestiers de grandes coupures de combustibles.

Ces ouvrages permettent de lutter contre les incendies et de réduire leur vitesse de propagation tout en garantissant la sécurité des personnels engagés.

La surface totale des grandes coupures à implanter sur le département s’élève à plus de 1500 hectares : environ 420 ha ont déjà été réalisés.


Le Préfet de Vaucluse a visité le 18 août un ouvrage situé sur le versant sud du Petit Luberon, en limite des communes de Mérindol et Puget, au lieu-dit de la Tête de la Bihou : un chantier de 30 hectares réalisé par les Auxiliaires pour la Protection de la Forêt Méditerranéenne.

Sur le plan environnemental, l’ouverture du milieu met en valeur le contraste entre relief et végétation. Cela se traduit par une répartition plus harmonieuse de l’espace et une meilleure perception du paysage.
Et cela favorise le développement d’une petite faune jusqu’alors exclue du territoire : perdrix, lièvres, petits passereaux … et permet l’ouverture de nouvelles zones de chasse pour les rapaces.