Contenu

(Atlas version beta) Généralités sur le Vaucluse

 
 



L’histoire du VaucluseSommaire


C’est en 1308 que les papes s’installent dans la région sur les terres qu’ils avaient acquis précédemment en 1274.
En 1348 ils achètent Avignon qu’ils quitteront en 1403, leur départ ne remet pas en cause la suzeraineté pontificale.

À l’origine, la Révolution française,

En janvier 1790 le roi promulgue la loi du 22 décembre 1789 qui prévoit la division de la France en départements, en lieu et place de l’ancienne organisation du royaume.

Le 26 février 1790, l’Assemblée nationale constituante fixe à 83 le nombre des départements et détermine leurs limites respectives.

Un principe simple gouverne leur création : le chef-lieu doit être accessible des quatre coins du département en une journée de cheval.

À cette date, le Vaucluse n’existe pas encore…

Dès 1790, les deux États pontificaux d’Avignon et du Comtat Venaissin mettaient progressivement fin à la souveraineté du pape sur leur territoire.

Ce n’est qu’en 1791 que l’assemblée constituante décrète le rattachement d’Avignon et du Comtat Venaissin à la France.

D’abord partagé entre le Drôme et les Bouches-du-Rhône, le Vaucluse est érigé en département en 1793.

C’est un Département singulier : il est nettement plus petit que les autres, il est étiré en biais (son chef-lieu est complètement décentré) et l’un de ses cantons, le canton de Valréas est enclavé depuis 1800 dans la Drôme, lorsque le canton de Suze passe du Vaucluse à la Drôme.


Pour visualiser la carte retraçant l’histoire du Vaucluse cliquez ici


Le paysage de Vaucluse évolue au fil du temps comme peu le témoigner les différentes cartographies depuis le XIXᵉ siècle ainsi que les photographies aériennes depuis le XXe siècle.


Pour visualiser la carte en plein écran et ajuster la visualisation cliquez ici



La Géographie du VaucluseSommaire

Le Vaucluse est un des plus petit département de France (11ᵉ sur 96), il occupe 0,66 % du territoire de la France métropolitaine.

Le département de Vaucluse fait partie de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, région située au sud-est de la France. Il est limitrophe des départements du Gard à l’ouest, de l’Ardèche au nord-ouest, de la Drôme au nord, des Alpes-de-Haute-Provence à l’est, du Var (sur quelques centaines de mètres à peine) et des Bouches-du-Rhône au sud. Le Vaucluse possède également au Nord une partie, le canton de Valréas, entièrement enclavée dans la Drôme.

Au débouché du sillon Rhôdannien, il est limité à l’ouest par le Rhône, au sud par la Durance et à l’est par des reliefs calcaires.

Le relief du département de Vaucluse présente une alternance de montagnes (les dentelles de Montmirail, le massif du Luberon, les monts de Vaucluse), de plateaux et de plaines parsemées de collines.
La plus importante de ces plaines, située au sud et à l’ouest du mont Ventoux, est la plaine du Comtat, au sein de laquelle est concentrée une majorité de la population. Elle s’étend entre le Rhône à l’ouest, la Durance au sud et les monts de Vaucluse dont le point culminant est le signal de Saint-Pierre (1 256 mètres) à l’est. La zone est extrêmement fertile et abrite une grande partie de la culture de primeurs français. La plaine du Comtat est bordée au nord-est par des reliefs calcaires qui sont le prolongement du massif alpin dans son extrême sud-ouest.
Le mont Ventoux, le « Géant de Provence », qui culmine à 1 912 mètres, domine le paysage vauclusien. Sa flore particulière (flore du mont Ventoux) et sa biodiversité ont amené l’Unesco à l’inscrire comme réserve de biosphère en 1990. Les massifs abritent une végétation essentiellement de résineux. Le Luberon au sud abrite un écosystème diversifié, qui a notamment conduit à la création du parc naturel régional du Luberon. Son point culminant est le Mourre Nègre à 1 125 mètres.


Une cartographie dynamique représentant la géographie du département est disponible sur le Géoportail en cliquant ici



Le Vaucluse possède un patrimoine géologique exceptionnel avec des milliers de fossiles en réserve. Le territoire possède des gisements des fossiles de vertébrés (mammifères, oiseaux, poissons, reptiles…), insectes (coléoptères, diptères…) et végétaux (feuilles, troncs, fleurs…) parfaitement conservés, ainsi que dans la présence de plusieurs dalles à empreintes de pas de mammifères. Ci-dessous une cartographie géologique du département établie par le BRGM.



Une cartographie dynamique représentant la géologie du département est disponible sur le Géoportail en cliquant ici





Portrait du territoire de VaucluseSommaire


Comparateur au niveau régional :Sommaire


Le portail cartographique de la région propose un portrait du Vaucluse en comparaison avec la région Provence Alpes Côte d’Azur.

Pour visualiser ce dernier cliquez ici

Également, l’institut national de la statistique et des études économiques (INSEE) propose un portrait du département avec comparaison régionale et nationale :




Comparateur au niveau national :Sommaire


Pour en savoir plus cliquez ici



DémographieSommaire

Portrait démographique :Sommaire

Au cours des 50 dernières années la vallée du Rhône capte l’essor démographique, le Vaucluse participe de ce mouvement. La proximité avec la métropole Aix Marseille Provence a de l’influence sur les communes du sud Lubéron. Malgré une croissance qui se fait sur un rythme moins soutenu ces dernières années le Vaucluse reste parmi les départements les plus dynamiques en termes de démographie. Cependant cette croissance est différemment répartie sur le territoire et dans le temps.


Depuis les 20 dernières années, on constate un éloignement de la croissance sur 3 secteurs : la plaine du comtat, le sud Lubéron et le Gard rhodanien.


Sur les 10 dernières années 2 secteurs enregistrent les taux les plus forts : les communes situées sur un axe Avignon/Carpentras et au de la jusqu’au piémont du Ventoux et le Sud Lubéron. À l’inverse les communes de la vallée du Rhône, du Nord Vaucluse et de la vallée du Calavon connaissent des taux relativement plus faibles et certaines voient leur population baisser.











Densité de population :Sommaire

Une population concentrée à l’ouest du département

En 2016, le département de Vaucluse abrite 559 000 habitants. Sa population est essentiellement regroupée à l’ouest, le long du couloir rhodanien, dans l’agglomération d’Avignon et son pourtour. À l’inverse, l’est du territoire est faiblement peuplé, à l’exception de quelques villes moyennes (Apt et Pertuis). Neuf personnes sur dix résident dans une commune urbaine, contre moins de huit sur dix en France métropolitaine.


Pour visualiser la carte en plein écran et ajuster la visualisation cliquez ici




Taille des ménages :Sommaire



Pour visualiser la carte en plein écran et ajuster la visualisation cliquez ici


Indice de vieillesse :Sommaire


Pour la population des plus de 60 ans, elle augmente 2 fois plus vite que la population totale. Seules quelques petites communes comptent des pertes de population des plus de 60 ans, en particulier les communes au Sud de Vaison- Ces populations augmentent dans la plupart des communes, en particulier dans les communes péri-urbaines du bassin d’ Avignon (+ 20%)


Pour visualiser la carte en plein écran et ajuster la visualisation cliquez ici

L’économieSommaire

Les unités urbaines :Sommaire


Pour visualiser la carte en plein écran et ajuster la visualisation cliquez ici

Les aires d’attractions des villes :Sommaire


Pour visualiser la carte en plein écran et ajuster la visualisation cliquez ici


Le niveau de vie :Sommaire


Pour visualiser la carte en plein écran et ajuster la visualisation cliquez ici



La part des ménages pauvres :Sommaire


Pour visualiser la carte en plein écran et ajuster la visualisation cliquez ici


Le chômage :Sommaire


Pour visualiser la carte en plein écran et ajuster la visualisation cliquez ici



Part des cadres et professions intellectuelles :Sommaire


Pour visualiser la carte en plein écran et ajuster la visualisation cliquez ici


Part des ouvriers :Sommaire


Pour visualiser la carte en plein écran et ajuster la visualisation cliquez ici


Liens utilesSommaire

Vous trouverez de plus amples informations sur la thématique Généralités ci-dessous :


Conseils d’utilisation - Signalement d’anomalieSommaire

Pour avoir une meilleure lisibilité, il est conseillé d’ouvrir les cartographies interactives en plein écran (lien en dessous de chaque carte)

En cas de difficultés d’utilisation des cartographies interactives, veuillez consulter les différentes aides en fonction de l’outil utilisé :

  • Pour l’outil Statistiques locales de l’INSEE cliquez ici


Si vous souhaitez signaler une erreur, un changement ou une omission, vous pouvez le faire en nous écrivant sur cette adresse mail : ddt-sct@vaucluse.gouv.fr