Participation du public aux décisions environnementales et déclaration d’intention

Contenu

Arrêté préfectoral portant dérogation à l’arrêté de conservation du biotope concernant la partie sommitale du Mont (...)

 

La consultation du public est close, elle a eu lieu du 16 mars 2020 au 8 avril 2020.

En l’absence de remarque du public, le préfet de Vaucluse a pris l’arrêté suivant :

Arrêté préfectoral de dérogation a l’arrêté de conservation du biotope concernant la partie sommitale du Mont Ventoux (format pdf - 188.6 ko - 30/04/2020) (cliquez pour télécharger).

Conformément aux articles L120-1 à L120-2 du Code de l’environnement relatifs à la participation du public à l’élaboration des projets d’aménagement ou d’équipement ayant une incidence importante sur l’environnement ou l’aménagement du territoire, le public est invité à donner son avis sur la demande de dérogation à l’Arrêté préfectoral de protection du biotope concernant la partie sommitale du Mont-Ventoux du 13 novembre 1990 dans le cadre de la réhabilitation du sommet du Mont-Ventoux.

La partie sommitale du Mont Ventoux fait l’objet d’un arrêté de protection de biotope sur une surface de 963 hectares visant à préserver l’intégrité des équilibres biologiques, l’intégralité du biotope dans cet espace à préserver la pérennité des espèces floristiques (Androsace velue, Corbeille d’argent de Candolle, Berce naine, Panicaut blanc des Alpes,Laîche rigide, Astragale de Montpellier) ainsi qu’ornithologiques (Venturon montagnard, Pipit spioncelle, Bec-croisé des sapins).
Par ailleurs, ce site naturel d’une importance majeure en terme de biodiversité est un site emblématique et de notoriété internationale pour le cyclisme. Cette affluence est particulièrement marquée durant la période d’avril à octobre avec environ 700 000 visiteurs.

L’objectif de réhabilitation du sommet du Mont Ventoux est de mieux encadrer la fréquentation touristique et sportive et de restaurer paysagèrement et écologiquement l’ensemble de la calotte sommitale. Ce projet est une première étape d’une reconquête de la naturalité du sommet dans le temps. Les circuits de visite, la réhabilitation des milieux naturels, la réversibilité des espaces encore accessibles à la voiture vont permettre de se donner le temps pour trouver les meilleures alternatives à l’accessibilité actuelle.

Les travaux exceptionnels d’aménagement étant interdits par l’arrêté de protection de biotope, à l’exception de ceux qui sont liés aux activités agricoles, sylvicoles et pastorales, il est nécessaire de procéder à une dérogation.

La demande de dérogation a reçu un avis favorable du conseil scientifique de la réserve de biosphère.


Le document à consulter est :

202003 projet derogation appb pour le projet de rehabilitation du sommet du mont ventoux (format pdf - 100.5 ko - 13/03/2020)













PJ :

 
 

Documents associés :