Contenu

Arrêté Préfectoral complémentaire du 11 octobre 2017 à l’arrêté préfectoral du 1er août 2017 renforçant les mesures de (...)

 

Les conditions climatiques exceptionnellement sèches observées cet été sur le Vaucluse perdurent en ce début d’automne.

Grâce aux réserves d’eau du barrage de Serre-Ponçon, un débit d’étiage sur la Durance, compatible avec la préservation des milieux et des usages, a pu être maintenu jusqu’au 30 septembre.

Depuis le 1er octobre, cet équilibre ne peut plus être assuré et on observe une dégradation rapide des conditions hydrologiques avec des débits historiquement bas. L’absence de prévision de pluie laisse craindre une poursuite de cette dégradation.

En conséquence et en cohérence avec la décision de la commission exécutive de la Durance de diminuer de 50% les prélèvements des canaux d’irrigation collective, le Préfet de Vaucluse, après consultation du comité départemental « sécheresse » du 5 octobre 2017, a décidé d’étendre les mesures de restriction de l’usage de l’eau en classant en situation d’alerte renforcée le bassin de la Durance nappe d’accompagnement.

Hormis le bassin du Rhône maintenu en situation de vigilance, l’ensemble du département de Vaucluse est dorénavant classé en situation d’alerte renforcée jusqu’au 31 octobre 2017.


Rappel des mesures de restriction :

interdiction de prélever et d’irriguer de 8 h à 20 h, à l’exception de la micro-aspersion, du goutte à goutte, des cultures en godets, des semis et jeunes plantations,
interdiction totale d’arroser les pelouses y compris pour les particuliers et les espaces verts et sportifs de toute nature, à l’exception des fleurs et potagers qui ne peuvent l’être que de 20 h à 8 h,
interdiction totale de remplir les piscines existantes, seule la mise à niveau nocturne étant autorisée,
interdiction d’arroser les terrains de golf, à l’exception des greens et départs, qui ne peuvent l’être uniquement de 20 h à 8 h,
interdiction de laver les voiries, sauf impératif sanitaire localisé,
arrêt des fontaines sauf celles en circuit fermé,
obligation de réduction des consommations d’eau portée à 30 % pour les activités industrielles et commerciales.
Est maintenue l’interdiction de laver les véhicules en dehors des stations de lavage, à l’exception des obligations réglementaires (véhicules sanitaires ou alimentaires), techniques (bétonnières…) et liées à la sécurité.